Le donut

le donut journée nationale
Notez cet article :

Que savez-vous du donut ? Que c’est le meilleur ami d’Homer Simpson ? Oui mais pas seulement ! Le premier vendredi de juin, nous fêtons chaque année la journée nationale du donut, une journée pendant laquelle nous pouvons nous faire plaisir en toute impunité ! Si vous avez envie d’en apprendre plus sur ses origines, lisez la suite de cet article !

Le donut viendrait des Pays-Bas

L’histoire du donut demeure floue, mais il est fort probable que l’ancêtre de cette pâtisserie ait atterri aux États-Unis suite à l’arrivée d’immigrants néerlandais. Son ancêtre, une boule de pâte levée et frite dans la graisse animale, parsemée de fruits secs, appelée olykoek en néerlandais, littéralement « gâteau à l’huile », était en effet un met courant aux Pays-Bas au XIXe siècle. Ainsi serait né le doughnut, rebaptisé donut.

Pourquoi y’a-t-il un trou dans le donut ?

À l’origine, vous l’aurez compris, le donut était donc en forme de boule et non torique, c’est-à-dire un tube courbé refermé sur lui-même. Le trou en son centre est arrivé plus tard et il y a là aussi plusieurs hypothèses :
La première théorie nous ferait remonter le temps jusqu’en 1847. Elisabeth Gregory, une spécialiste du olykoek, trouve que sa partie centrale est moins cuite et manque de goût. Elle y ajoute alors des noix, mais cette solution ne plaît pas à son fils Hansen, qui décide de les retirer en faisant un trou dans la pâtisserie avec le couvercle d’une boîte de poivre. C’est de cette manière anecdotique que serait né le donut tel que nous le connaissons aujourd’hui, sans noix et avec un trou au milieu.
Pour cette deuxième hypothèse, nous allons parler du même homme mais pas de la même histoire. Hansen Gregory, qui était capitaine de navire, aurait empalé les pâtisseries sur son volant lors d’une tempête, pour garder ses olykoek à portée de main en cas de petit creux… Et paf, ça fait des…
Enfin, nous pouvons toutefois nous accorder sur une version, moins anecdotique et moins extravagante mais tout simplement physique : l’ancêtre du donut cuisait moins bien en son cœur, ce qui aurait poussé les cuisiniers à l’innovation. Sa forme torique permet alors une cuisson uniforme de la pâte.

Le donut : symbole national des États-Unis

En somme, cette boule de pâte frite a traversé les continents et les âges avant de devenir l’une des pâtisseries emblématiques des États-Unis. Des Pays-Bas au personnage de dessin animé Homer Simpson – qui l’a popularisé hors de l’Amérique du Nord – : qui ne connaît pas ou n’a jamais goûté le donut ?
Aujourd’hui, il est souvent couvert d’un glaçage, parfois fourré, et surtout décoré de couleurs et de confettis de sucre ou de petits morceaux de noix.
Chez leurs voisins, les Canadiens francophones appellent cela un beigne à l’ancienne (ou au levain). Outre la farine, le sucre, les œufs, le lait et le beurre, ils y ajoutent de la vanille et de la muscade.
Vous êtes arrivé à la fin de l’histoire du donut. En connaissiez-vous autant sur cette pâtisserie ? N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Neverland

Caminteresse

Slate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut