Le Haras de la Cense

{lang: 'fr'}

 

 

«L’Ethologie» se développe de plus en plus dans le monde de l’équitation, tout comme un certain haras qui va, la plupart du temps, de pair avec elle. Il s’agit, bien entendu, du « Haras de la Cense ». Vous en avez sûrement entendu parler, non ? En effet, le Haras de la Cense est défini comme une institution dans le monde de l’éthologie. Cependant, savez-vous exactement quelles sont ses particularités ? Quel est le secret de son succès ? Vous voulez en apprendre plus sur ce centre et sur sa vision de l’équitation ? Alors laissez-moi vous faire découvrir le haras où l’on ne travaille pas le cheval, mais où l’on travaille avec le cheval …

Concrètement, le Haras de la Cense, qu’est-ce que c’est ?

Le Haras de la Cense est un complexe équestre se situant aux environs de Paris (40km), dans les Yvelines, près de la forêt de Rambouillet. Il dispose de 240 hectares de terrain, autrement dit, c’est un cadre assez fabuleux !

Jusque-là, rien qui ne sort de la normale, mais alors quelle est sa grande particularité ?

Le Haras de la Cense se consacre à l’apprentissage d’une équitation que l’on dit « éthologique ». Fondée en 1989, la Cense a travaillé avec des pionniers de l’éthologie équine à partir de 1998 et devient en 2003 le tout premier opérateur d’éthologie reconnu par la Fédération Française d’Equitation (FFE).

La méthode dite « de la Cense » a été créée par Andy Booth (ancien élève de Pat Parelli). Cette technique est de plus en plus répandue et s’appuie sur une meilleure compréhension des chevaux.

De nombreux principes existent en éthologie, nous allons nous attarder sur ceux prônés par le haras.

 

La philosophie du Haras de la Cense

L’éthologie se base sur un respect mutuel : le cheval respecte le cavalier qui se doit de faire de même. La compréhension est, elle aussi, au rendez-vous. Si vous ne tentez pas de comprendre votre monture, elle ne tentera pas de le faire non plus. C’est dans cette atmosphère que baigne le Haras de la Cense : un climat de calme et de sérénité.

Les trois mots d’ordre du Haras sont « plaisir », « performance » et « sécurité ».

Le plaisir doit être partagé : un cavalier qui se fait plaisir sur le dos ou en compagnie de son cheval, n’est pas stressé ou énervé. De même, un cheval qui prend du plaisir, voire même qui s’amuse lorsqu’il travaille, ne sera pas récalcitrant, bien au contraire, il donnera le meilleur de lui-même. Finis les problèmes, votre cheval n’est plus contraint, mais volontaire. Vous ne vous battez plus contre votre cheval, fini les ampoules aux doigts ! C’est dans la légèreté, la bonne humeur, la confiance et dans un accord mutuel que vous évoluerez ensemble !

Du plaisir partagé naît la confiance et c’est grâce à cette confiance que les performances sont meilleures ! Vous croyez l’un en l’autre, vous vous respectez… Et la « magie » opère, vous prenez de plus en plus confiance en vous et en votre cheval et de ce fait celui-ci croit lui aussi en vous et finit par croire en lui. Au fur et à mesure que la relation entre votre cheval et vous s’améliore, les résultats en selle et en compétitions font de même !

Lorsque vous entretenez une relation saine et respectueuse avec votre compagnon, vous le préservez et ce dernier fait de même. La sécurité est donc renforcée, ce qui entraîne une confiance encore plus forte dans le couple cheval/cavalier.

Ce que préconise le Haras de la Cense est donc de se faire plaisir à cheval de façon à ce que le couple apprécie, tous les deux, de travailler ensemble.

Ainsi, le fait d’être de vrais partenaires (et non plus des adversaires) finira par créer une relation de confiance mutuelle.

Cette confiance améliore les performances quotidiennes ou lors des compétitions. Au fur et à mesure, ce travail éthologique vous permettra de vous respecter.

Ce respect aboutira à une sécurité de plus en plus élevée.

L’évolution de la confiance engendre une évolution de la sécurité et inversement, c’est un cercle vertueux ! Compréhension, Plaisir, Confiance, Respect et Sécurité sont donc les maîtres mots de cet établissement pas comme les autres.

Amateurs, professionnels ou étudiants du monde du cheval, si vous semblez apprécier la mentalité dans laquelle baigne le Haras de la Cense et si vous avez envie d’apprendre à acquérir ce genre de relation à cheval, il est important que vous soyez mis au courant des installations qui sont mises à votre disposition et à celle de votre monture (si vous en possédez une, dans le cas contraire vous pouvez tout à fait monter les chevaux de « club » du haras). De plus, l’apprentissage est possible si vous habitez non loin du complexe et cherchez un centre à l’année, mais également, si vous habitez trop loin, lors de stages tout au long de l’année, ou par le biais de formations professionnelles.

Quelles sont les infrastructures du Haras de la Cense ?

Sur un domaine de 240 hectares, le Haras de la Cense possède deux carrières extrêmement spacieuses, un manège olympique, ainsi que trois ronds de débourrage.

On y trouve aussi de nombreux paddocks avec abris, aménagés dans les prairies et mesurant 150 x 25m.

Pour les cavaliers préférant laisser leur cheval au box plutôt qu’au pré, le Haras propose des stalles de 3,50 x 3,50m, lumineuses, pour permettre aux chevaux de se reposer dans les meilleures conditions possibles.

Pour les cavaliers, un club house est à disposition, où il est possible de déjeuner du lundi au dimanche, mais aussi de souper le vendredi et samedi soir.

Sur l’immense propriété se trouve également deux châteaux, l’un étant l’emblème du Haras qui, par le passé, accueillait les chasses du Roi Henri IV et qui servit, après sa reconstruction (un incendie ayant tout ravagé), à récolter l’impôt la Cense. L’autre sert à accueillir les invités du Haras.

De plus, pour les étudiants de l’école de la Cense, une maison est mise à disposition afin d’en héberger le plus grand nombre. Édifiée près des infrastructures équestres, elle permet aux étudiants d’aller et venir le plus rapidement possible.

La Haras de la Cense dispose aussi d’une écurie de propriétaires, ce qui veut dire, vous l’aurez compris, que si vous possédez votre cheval, vous pouvez le mettre en pension ! Si vous êtes tenté, votre cheval et vous, par la pension au Haras, voici un aperçu des pensions et des prix.

Pension Troupeau : 234 €/mois :

Cette pension comprend le foin et l’accès aux infrastructures Brétigny.

Pension Pré/abri : 373 €/ mois :

Elle comprend le foin, les floconnés (selon les besoins du cheval), l’accès aux infrastructures la Cense et une diminution de 10% sur le prix des stages.

Pension boxe intérieur 522 €/mois

Elle propose une litière en copaux, le foin, les floconnés, des sorties au paddock 6 jours sur 7, un cours collectif par semaine, un accès aux infrastructures de la Cense et une diminution de 10% sur le prix des stages.

Pension boxe sur cour : 554 €/mois

Elle comprend les mêmes choses que la précédente, hormis que les chevaux ont vue sur l’extérieur et non sur l’intérieur.

Pension box << confort >> 589 €/mois

Cette pension comprend un grand box de 4 x 4,4m, une litière en copaux, le foin, les floconnés, des sorties au paddock 6 jours sur 7, un cours collectif par semaine, un accès aux infrastructures la Cense et une diminution de 10% sur le prix des stages.

Pension de Passage 23 €/jour

Vous souhaitez faire débourrer votre poulain par un moniteur du Haras ? La pension de débourrage est à 1500 €/mois. De même votre cheval devient dangereux ? Il ne vous écoute plus ? Il a besoin d’une rééducation ? Le Haras de la Cense vous propose aussi une pension rééducation à 2000 €/mois.

Pour de plus amples informations sur les tarifs de la Cense, rendez-vous à cette adresse.

Bon, vous aimez le haras ? Même plus, vous l’adorez ? Vous seriez intéressé par des stages pour en apprendre plus sur la méthode de la Cense ? Ou vous songez même à vous former en tant que moniteur d’équitation éthologique ? Nous allons donc nous intéresser aux formations, stages et démonstrations que propose le Haras de la Cense

Les formations du Haras de la Cense

Professionnels ou étudiants dans la branche équestre, si vous désirez vous former à des connaissances éthologiques, laissez-moi vous présenter les enseignements que le haras propose.

Il faut savoir qu’il existe deux types de formation : modulaire ou en continu, toutes les deux donnant accès aux passages des savoirs éthologiques, aux degrés de la méthode du Haras de la Cense et au BFEE (Brevet Fédéral d’Équitation Éthologique) 1 et 2 (ils vous permettront d’enseigner l’équitation éthologique).

Formation modulairela plupart du temps, elle est utilisée par les professionnels travaillant déjà dans le milieu de l’équitation et souhaitant s’initier ou se perfectionner en équitation éthologique. C’est pour cela que la formation est répartie sur plusieurs modules, permettant aux professionnels de les organiser en fonction de leurs horaires et de leurs temps libres …

Formation en continu : elle se déroule sur 12 mois et demi et concerne aussi bien les professionnels que les passionnés souhaitant travailler dans le futur dans l’équitation éthologique. Pour suivre cette formation un BPJEP ou un niveau élevé en équitation est nécessaire (galop 7). Durant toute la durée de la formation les élèves seront logés au Haras de la Cense, où un cheval leur sera attribué pour qu’ils évoluent ensemble. A la fin de cette formation, chacun sait alors tout ce qui est nécessaire pour bien débuter dans l’enseignement de la méthode de la Cense. De plus, cette formation peut être suivie d’une spécialisation « jeunes chevaux » qui vise à apprendre le débourrage à la manière du haras.

Pour plus de renseignements sur les formations professionnelles de la Cense, consultez cette page web.

Les stages grands publics

Le Haras de la Cense met en place de façon régulière des stages permettant de s’initier ou de se perfectionner dans la maîtrise de l’équitation éthologique et dans la méthode de la Cense. Ces stages sont ouverts à tous et permettent de valider les degrés la Cense (il en existe 8, ayant respectivement pour but : la confiance, le respect, le contrôle, la communication, la complicité, la connexion, l’harmonie et la finesse) et les savoirs éthologiques. Si vous souhaitez commencer l’apprentissage n’hésitez plus, ces stages sont faits pour vous !

Pour plus de renseignements sur les stages amateurs, veuillez consulter cette page avec les plannings et tarifs pour chacun des différents degrés de stages.

Les rendez-vous éthologiques

Chaque année depuis treize ans sont organisés des rendez-vous éthologiques sur un week-end au Haras de la Cense. Passionnés et professionnels, animations et débourrages sont présents pour vous faire passer le plus fabuleux des week-ends éthologiques ! Cette année, le treizième rendez-vous se déroulera le 8 et 9 septembre et aura pour thème l’éthologie dans le sport et le spectacle.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce week-end exceptionnel (connaître les animations, les professionnels présents, le planning …), je vous invite à vous rendre ici http://mag.monchval.com/le-rendez-vous-ethologique-du-haras-de-la-cense/ où nous espérons avoir la chance de vous voir cette année, puisque à l’occasion de ces rendez-vous éthologiques le Haras de la Cense et MonChval s’associent, et trois journalistes de MonChval Magazine seront présentes pour suivre l’évènement.

D’ailleurs, n’oubliez pas que des places sont à gagner pour le week-end « rendez-vous éthologique au Haras de la Cense », pour plus d’informations, vous rendre à cette page http://mag.monchval.com/quizz-13eme-rendez-vous-ethologique-au-haras-de-la-cense/ .

De plus, pour les amoureux d’équitation, nous avons le plaisir de vous faire gagner 3 stages de degré 1 au haras de la Cense  (détail du programme ici : http://www.lacense.com/education/htdocs/stagedegre1.php ) .

Pour participer à ce second concours, rien de plus simple.

Postez un commentaire à la suite de cet article expliquant votre point de vue sur le Haras de la Cense, votre motivation pour participer à un stage au Haras de la Cense et signer le de votre Prénom et code postal. Attention, pensez à fournir un email valide au moment de publier votre commentaire afin que nous puissions vous contacter par la suite.

Les commentaires qui recevront le plus de « j’aime » d’ici le 26 Septembre minuit gagneront une place pour la Cense. Alors votez bien et pensez à demander à vos amis de venir voter pour vous.

NB :

  • Seuls les commentaires comprenant un email valide au moment de la soumission seront pris en compte.
  • Les réponses aux commentaires des participants ne seront pas prises en compte dans le concours.
  • Un seul commentaire de participation par personne est autorisé (vous pouvez néanmoins répondre aux commentaires des autres internautes ou commenter librement l’article).
  •  En cas d’égalité, un tirage au sort sera effectué pour choisir le gagnant.
  •  Le gagnant pourra céder son gain à la personne de son choix le stage n’étant pas nominatif.

 

Et voilà, le concours est terminé bravo aux trois gagnants à savoir :

  • Marie Festivo
  • Loon
  • LW28300

Maintenant que vous en savez un peu plus sur ce Haras si réputé, leader européen en matière d’équitation éthologique et pionnier en France, vous n’avez plus qu’à courir visiter le site du Haras de la Cense. Et si vous souhaitez découvrir de nouveaux horizons en matière d’équitation vous pouvez vous inscrire en stage, en formation ou même comme cavalier au Haras de la Cense.

Et vous, que pensez-vous du Haras de la Cense ?

Sources texte :

- Wikipédia

- http://www.lacense.com

Sources images :

Image 1 : http://www.ffe.com/toutsavoir/Media/Images/Logo-et-visuels-divers/Societes-commerciales/Haras-de-la-Cense
Image 2 : http://www.lacense.com/haras/le-lieu.php
Image 3 : http://dadow-word.e-monsite.com/pages/pauliine-et-naiade.html
Image 4 : http://www.1cheval.com/membre/forum/photos/sujet-1741847-1-week-end-a-la-cense
Image 5 : http://aude-et-etoile.forumactif.com/t4188-photos-du-rdv-de-la-cense-2005
Image 6 : http://tellima.skyrock.com/
Image 7 : http://universdemels.skyrock.com/3098628917-Journee-ethologie-avec-Andy-Booth.html
Image 8 : http://transhumance-pyrenees.com/spip.php?article1363
Image 9 : http://www.lacense.com/education/htdocs/journees_ethologiques.php

Coconut Tree

{lang: 'fr'}

Articles sur le même thème:

Bookmark and Share
About author
Comments
  1. Antivirus

    8 / 23 / 2012 12:52

    L’article est très intéressant, toujours aussi bien illustré. J’en ai appris plus sur ce lieu qui m’étais alors inconnu jusqu’à peu.
    Attention, les photos sont un peu coupées (je pense à la 2ème ainsi qu’à la dernière). C’est dommage.
    Je pense qu’un photo-montage avec des flèches indiquant les différentes parties du haras (vu d’en haut) aurait été intéressant ^^

    Reply

  2. Snø

    8 / 23 / 2012 19:05

    Je m’y mets :) Le Haras de la Cense, je le connais peu, mais j’en ai beaucoup entendu parler. J’en sais maintenant un peu plus grâce à cet article, et c’est assez attirant.

    Je ne connais que peu de choses à « l’équitation éthologique ». Je monte dans un club classique depuis six mois maintenant. Avant, je montais peu, quasi uniquement pendant les vacances ; ma découverte du cheval n’a pas été la même que celle de la plupart des cavaliers. J’ai passé beaucoup de temps à lire, à observer les chevaux pendant de longues heures, à m’en occuper dans un centre équestre sans les monter. Je passais des journées entières au centre équestre, et montais quatre à cinq fois dans l’été. Et ça ne me manquait pas.

    Je suis heureuse maintenant de monter et de découvrir encore de nouvelles façons d’aborder le cheval. Celle du Haras de la Cense m’est encore en partie inconnue, et j’aimerais la découvrir.

    Aude (14000)

    Reply

  3. Moonrat

    8 / 24 / 2012 15:48

    Bonjour, bonjour ^^

    Ce concours est vraiment extra, et dès que j’ai vu « Haras de la Cense » je suis venue voir de quoi il s’agissait ^^ Il faut dire que j’admire énormément le travail du cheval par la méthode éthologique, on voit bien qu’on peut réussir de nombreuses choses sans s’encombrer d’artifices et que la confiance est basée sur l’écoute. Si on écoute son cheval, on arrive à le comprendre et à gagner sa confiance…

    Le haras de la Cense est pour moi le lieu principal où l’on peut apprendre l’éthologie. J’ai la chance d’avoir Rusty, mon poney shetland à mes côtés et j’essaie justement de le travailler dans cette optique-là, ce serait donc une joie immense pour moi de pouvoir faire un stage à la Cense pour me perfectionner et en faire profiter mon poney. C’est un shetland, donc peu commun par rapport aux nombreux propriétaires de chevaux qui viennent prendre des cours à la Cense, mais je pense que tout équidé peut profiter de cette méthode petit ou grand :D

    Mon but à ce jour serait d’améliorer notre relation, et d’accomplir encore plein de belles choses au travail, mais y arrivant difficilement seule, je vois en la Cense une occasion en or d’apprendre auprès de professionnels !

    Reply

    • Moonrat

      8 / 24 / 2012 15:49

      Ce serait encore mieux si je n’oubliais pas de signer ^^’ : Kristel 59000.

      Reply

  4. 5-loulous

    8 / 27 / 2012 10:11

    Le haras de la Cense permet d’avoir une nouvelle approche non seulement de l’équitation mais également du cheval. On apprend à redécouvrir le cheval non pas comme un objet de sport mais comme un animal bel et bien vivant avec des sentiments.
    Je n’ai moi meme jamais été initié à l’éthologie donc je n’ai jamais essayé de travailler ma jument dans ce sens de peur de faire plus de mal que de bien. Ce stage pourrai me permettre de découvrir cette technique de travail et de travailler ma jument dans ce sens. Et peut etre qui sait de me perfectionner encore plus pour n’utiliser que cette technique.
    Marie 80240

    Reply

  5. PopKorn

    8 / 27 / 2012 12:00

    Bonjour :)
    Je viens à mon tour tenter ma chance !

    Cet article sur le Haras de la Cense donne vraiment envie de découvrir une nouvelle façon d’aborder l’équitation. Il y a maintenant quelques années que je ne monte plus, ma famille n’ayant malheureusement plus les moyens de payer mes cours; Mais je ne me suis pas pour autant détourner de ces beautés parfaites :) D’autant plus que ma meilleure amie monte tous les week-ends et est une fabuleuse cavalière, c’est d’ailleurs à elle que je voudrais faire profiter ce stage. Elle a toujours rêvé de faire de sa passion son métier et je suis certaine que ce stagne lui sera bénéfique à elle et à son amour de cheval, Quebo. Mes deux étoiles :)
    Coralie 77410

    Reply

  6. Valentine

    8 / 30 / 2012 10:56

    Bonjour!
    Je tente ma chance également!

    Je suis très impressionnée par ce contact homme/cheval qui est basé sur la confiance. Cela fait maintenant 1an que je ne monte plus à cheval, manque de temps, mais je trouve le cheval toujours autant majestueux, extérieurement et intérieurement. J’ai toujours rêvé, comme tout cavalier qui se respecte, d’avoir un équidé à mes côtés. Quand le moment sera venu, j’aimerai que notre relation se base sur la confiance, comme le montre l’article ci-dessus. Je trouve que c’est une très belle forme de travail, qui fait passer du bon temps au cavalier, ainsi qu’au cheval. L’idéal serait de progresser sans avoir besoin d’artifices quelconques, qui ne servent à rien. Ce serait une magnifique expérience, j’en suis sûre, si je pouvais faire un stage au Haras de Cense.
    Je dis félicitations aux futurs bénéficiaire de ce privilège.
    Valentine, 76470.

    Reply

  7. 8 / 30 / 2012 12:43

    Bonjour,
    Déjà je voudrais dire wahou , 240 hectares , ça à l’air vraiment immense. Je ne connait que très peut l’équitation éthologique, mais ça à l’air vraiment passionnant.
    Moi malheureusement j’ai jamais fais des équitations mais je suis déjà montée. Et je dois dire que faire du galop c’était vraiment bien. J’aimerais beaucoup gagner une place au Haras de la Cense.
    Kenza, 01560

    Reply

  8. 9 / 1 / 2012 00:38

    Voilà un moment déjà que je rêve de pouvoir comprendre ma jument et de communiquer avec ma Lisa comme j’ai pu le voir dans les reportages sur l’éthologie. J’ai même été très déçue de voir dans une émission que 3 jeunes pouvaient gagner un stage avec Andy Booth, mais que pour participer au casting de l’émission il fallait être mineur. Hélas je suis majeure et je n’ai pu rencontrer ce grand homme de cheval. J’espère que la chance tournera en notre faveur à Lisa ma grosse Merens et moi même pour que nous puissions apprendre à mieux nous comprendre et vivre encore mieux notre petit couple cheval/cavalier grâce à ce stage.
    Virginie, 62800

    Reply

  9. Casou

    9 / 1 / 2012 13:09

    Hello !
    Alors pour ma part, je ne connais que par les dires des gens l’équitation éthologique. Je suis une cavalière de club qui ne connait vraiment que l’équitation de club. Je pense que ça me ferait une vraie bonne expérience de découvrir le cheval sous un autre aspect.
    Voulant passer mon BPJEPS (monitorat) dans quelques années, je pense que de toucher un peu à « toutes les équitations », toutes les modes et surtout au respect et à la compréhension du cheval me permettrait d’avoir une vision différente de l’équitation et du monde du cheval ainsi qu’une méthode d’enseignement différente pour développer au maximum le respect mutuel entre le cavalier et son cheval.
    N’ayant pas de cheval, je n’ai jamais pu expérimenter par moi même l’éthologie, et ce stage serait pour moi l’occasion de la découvrir réellement et de mettre « la main à la pate ».

    Cynthia, 21560

    Reply

  10. Julye21

    9 / 1 / 2012 14:55

    Bonjour.
    Je dois dire que ça fait plusieurs années que je m’intéresse à l’équitation dite éthologique, mais étant en club je n’avais jamais eu l’occasion de pratiquer. Ayant mon poney depuis quelques mois, j’essaye de travailler sur les jeux Parelli et c’est vrai que mon poney a totalement changer envers l’homme depuis ! J’aimerais cependant pouvoir assister à ce stage, avoir de vrai base et travailler avec des personnes expérimenter afin que notre relation sois encore meilleur et d’avoir des conseils. ça serait mon rêve :)

    Reply

  11. Julye21

    9 / 2 / 2012 19:19

    Bonjour.
    Je dois dire que ça fait plusieurs années que je m’intéresse à l’équitation dite éthologique, mais étant en club je n’avais jamais eu l’occasion de pratiquer. Ayant mon poney depuis quelques mois, j’essaye de travailler sur les jeux Parelli et c’est vrai que mon poney a totalement changer envers l’homme depuis ! J’aimerais cependant pouvoir assister à ce stage, avoir de vrai base et travailler avec des personnes expérimenter afin que notre relation sois encore meilleur et d’avoir des conseils. ça serait mon rêve :)
    Julie, 21121

    Reply

  12. LW28300

    9 / 2 / 2012 19:50

    Premièrement cet article est très intéressant . Les méthodes de La Cense sont très intéressante . Le respect mutuel entre le cavalier et le cheval , c’est ce que tout passionné d’équitation rêve de vivre un jour avec son cheval . Pouvoir monter son cheval en toute simplicité sans filet , sans selle , c’est pouvoir ressentir chacun de ses mouvements , être en communion totale avec son cheval , avoir un réel contact ! C’estt le rêve que j’aimerais vivre un jour ! En effet ce stage m’intéresse beaucoup , de plus , le Haras de la Cense n’étant qu’à une demi heure de chez moi , cela rend la chose encore plus intéressante . Une amie m’avait déjà parler du Haras et l’avait décrit comme un endroit magnifique . J’adhère totalement aux méthode proposer par ce Haras , et je rêve , sincèrement , de pouvoir faire un stage là bas , ce qui n’est pas accessible aux vues des prix proposer par la Cense .
    En tout cas , bravo pour cet article , très bien mit en page avec de très belle photos .
    Liël ; 28300

    Reply

  13. Loon

    9 / 2 / 2012 21:51

    Bonsoir.

    Je tente ma chance parce que l’équitation éthologique m’intrigue, et j’ai vraiment très envie de pouvoir découvrir ce côté de l’équitation.
    Je monte en club depuis 10 ans, et plus le temps passe et plus j’y trouve des choses qui me déçoivent. Les moyens utilisés, le manque d’écoute et l’utilisation du cheval comme  »loisir du samedi après midi », et non pour partager quelque chose de fort et réel avec sa monture.
    L’équitation est beaucoup plus qu’une passion pour moi.
    Et voir le travail accomplis en éthologie me fait presque rêver.
    Ce respect mutuel, ce langage partagé et surtout l’écoute et le fait que le cheval apprécie ce qu’il fait, qu’il le fait parce qu’il aime ça et non parce qu’il est contraint est quelque chose de magique.
    Je n’ai malheureusement pas la chance d’avoir un cheval à moi, pour pouvoir appliquer l’équitation éthologique.. ce que je ferai sans hésiter si j’avais la chance d’en avoir un !

    J’ai vu plusieurs reportage sur le haras de la Cense, et cette connexion réel entre Hommes et cheval qui y est présente, me fais rêver.
    Bref, ce serait concrètement un rêve de pouvoir gagner un stage la bas. Sachant que je n’ai pas les moyens d’y faire un stage autrement. Voila.
    Merci pour ce concours, et de nous donner la possibilité de faire quelque chose de si génial. :)

    Elise, 78770.

    Reply

  14. Cat

    9 / 3 / 2012 09:02

    Comprendre le langage des animaux, ses frères en esprit, est l’apanage de l’homme accompli.
    Parler cheval est le but de nombreux cavaliers mais combien y parviennent ? Combien deviendront réellement des « hommes de chevaux » ?
    Devenir cheval, se fondre dans cette humanité commune, retrouver l’essence de la vie, un rêve qui peut devenir réalité !
    Le haras de la Cense est un phare sur ce chemin.

    Reply

  15. Ahlolo

    9 / 26 / 2012 14:16

    Bonjour,

    Eh bien pour répondre à cet article je dirais que le Haras la Cense est le pilier niveau équitation éthologique ! C’est bien évidemment le lieu le plus connu par tous les amoureux de cette équitation. Qui n’a pas rêvé, propriétaire ou non, de vivre une réelle complicité avec son cheval ? Monté ou non, être auprès de lui, se comprendre ? C’est grâce au développement de la Cense mais surtout à Andy Booth, que de nombreux cavaliers s’y intéressent, et que de plus en plus le cheval est respecté et a une réelle place dans les moeurs.
    J’aimerais bien sûr, avoir l’honneur de rencontrer ce grand monsieur et d’assister à son stage. Il a permit aux mentalités d’évoluer!
    Laura 74000

    Reply

  16. ninou

    9 / 26 / 2012 15:42

    coucou moi aussi je voudrais bien participer a se stage car dans mon club nous ne feson pas d’éthologie merci après je vais pas mettre 20 ligne car je pence que vous prendrais se qui vous paraitrons le meilleur voila bisous

    Reply

  17. 9 / 26 / 2012 20:20

    Bonjour,

    J’ai découvert l’équitation éthologique il y a maintenant un an. J’ai pu approfondir mes connaissances en allant voir la porte ouverte à la Cense et j’ai été entièrement comblée.
    Comment peux-tu créer une complicité, un lien solide avec un cheval sans respect, sans confiance ?
    Beaucoup de gens oublient que les chevaux sont des animaux avec des sentiments, le respect doit être mutuel!
    J’espère pouvoir faire un stage là bas.
    Merci beaucoup,

    Marie, 77000

    Reply

  18. Enora

    9 / 26 / 2012 20:37

    Bonjour,
    J’ai découvert l’équitation éthologique des que j’ai commencer l’équitation, c a dire 4 ans.
    J’espère faire un stage la-bas pour mieux connaitre l’équitation éthologique. J’en ai fait avec ma jument qui était pleine.
    J’ai beaucoup aimée je suis déjà aller a des spectacles éthologiques c’était merveilleux !!!
    Dans mon centre ,nous ne fessons pas d’éthologie.
    Je m’inscrit beaucoup trop tard, ca je le sais.
    Les chevaux ne peuvent pas parler mais ceux qui les aimes savent qu’il soufrent de maltraitance chez certains propriétaires. Les animaux aussi ont des sentiments !

    Voila et Merci .

    Reply

  19. Audrey

    9 / 26 / 2012 20:40

    Bonjour,
    J’ai découvert l’éthologie (et Andy Booth) au Salon du cheval de Paris l’année dernière. Pressée d’ »essayer de reproduire » ce que j’avais vu , sur mon cheval, j’ai eu des résultats stupéfiants (malgré mon niveau). J’ai fait renaître une lumière dans l’oeil de mon cheval, qui s’était éteinte le jour où on l’avait abandonné. Quel bonheur de créer ou sûrement re-créer une complicité et une confiance qui avait été perdu.
    J’espère très sincèrement pouvoir faire un stage à La Cense, car je suis vraiment une nouvelle convertie (assoiffée d’apprendre).
    Cordialement,
    Audrey, 33138

    Reply

  20. Marquiise

    9 / 26 / 2012 20:59

    Marie Festivo

    Reply

  21. 10 / 8 / 2012 19:13

    Moi mon plus grand rêve est de retrouvé mon cheval. :’( Je vais vous expliquer … Toutes a commencer le jours ou j’ai eu mon cheval prénommé Kimeratp . Un jour le jour particulier de noël on m’appris une bien triste nouvelle qui change alors ma vie . la séparation de mes parents ( désoler a qui c’est arrivé ) donc je disais un mois plus tard l’argent se fessait rare et une décision fut immédiatement prise en compte vendre Kimeratp. j’ai 12 et je voulais absolument travailler pour la garder mais sans réponse je l’ai vendu pour 4000 petit € :’( mtn je vais dans son champ tous les jours pour espéré quelle y soit … Merci a tous je vous souhaite de gagner votre vie et je le pense vraiment :)

    Reply

  22. 10 / 8 / 2012 19:20

    et c’est donc pour ça que je voudrais retrouver le gout de l’équitation mais comme nous le voulons tous cet place je ne vais pas y aller merci encore bonne chance a tous ! :)

    Reply

  23. fierreponds

    11 / 24 / 2012 15:44

    Bonjour, je vais également tenter ma chance car l’équitation,je veut en faire mon métier et pour sa je regarde souvent les concours a la TV pour prendre exemple sur les grand(e)s cavalier(e)s, pour devenir comme eux et adorer les chevaux toujours autant!!!!

    MERCI A TOUS LES VOTES!!!!!

    Reply

Nickname:

E-mail:

Homepage:

Your comment:

Add your comment

CommentLuv badge