Zoom sur le groupe Bon Iver

Notez cet article :
Bon Iver est un groupe de musique américain connu pour la chanson « Skinny Love ». Celle-ci a ensuite été reprise par Birdy dans une chanson qui a rapidement fait le tour d’Internet. Étant donné que ce groupe mérite d’être connu pour l’intégralité de son œuvre, je vous invite à venir en apprendre davantage sur Bon Iver !

L’histoire derrière Bon Iver 

Justin Vernon naquit en 1981 à Eau Claire au Wisconsin aux États-Unis. Durant son secondaire et des études en guerres de religion à l’université, cet homme jouait de la musique avec un groupe nommé DeYarmond Edison.
En 2005, la troupe déménagea à Raleigh dans le but de se tailler une place dans le monde de la musique. Une année plus tard, à la suite du démantèlement de sa bande, Justin Vernon se sépara de sa copine, attrapa la mononucléose et rentra chez lui, à Eau Claire. Se sentant perdu et ayant le mal de vivre, il s’exila dans un chalet à une centaine de kilomètres de sa ville natale. Ce fut durant ce séjour au fond des bois, avec beaucoup de bières et un cœur brisé, qu’il commença l’écriture de ses chansons. Durant son séjour de quatre mois dans cet endroit reculé, il enregistra ses compositions dans ce chalet isolé et celles-ci furent plus tard utilisées pour son tout premier album For Emma, Forever Ago. Lorsqu’on le questionne sur le temps qu’il a passé à composer et à vivre en solitaire, il affirme qu’il n’avait pas conscience d’être en train d’écrire des morceaux qui valaient réellement la peine de faire partie d’un album.
Après avoir quitté le chalet isolé, Justin Vernon réalisa par lui-même quelques CD en 2007 et il envoya ses morceaux à divers blogs pour avoir de la publicité et des commentaires sur ses compositions. Heureusement, les réponses furent très positives puisque les internautes auxquels il fit écouter ses chansons pouvaient reconnaître leur propre histoire dans ce que Vernon avait composé. Ce fut durant cette période qu’il choisit de s’appeler Bon Iver, à prononcer selon la prononciation française « bon hiver », puisque ces mots représentaient bien la situation durant laquelle les premières chansons furent écrites.
En janvier 2008, il fut officiellement produit par la maison de disques indépendante Jagjaguwar et, trois mois après la sortie de son album, 30 000 copies avaient été vendues, ce qui représente encore à ce jour le plus gros succès de cette maison de disques.
Voici Bon Iver
Une année plus tard, Bon Iver composa l’EP Blood Bank, composé de quatre chansons, et toujours avec Jagjaguwar. Ce quatuor musical se classa en 16e position de la Billboard chart, ce qui représenta un exploit sans précédent pour le groupe.
En 2011, une chanteuse anglaise de 14 ans, Birdy, fit le fameux cover de « Skinny Love », qui fut écouté à plus de 99 millions de reprises sur YouTube alors que l’originale de Bon Iver fut « seulement » visionnée 22 millions de fois. Même si certains restaient fidèles la version de Bon Iver, la majorité des internautes préféraient celle beaucoup plus pop de la jeune anglaise. Au Royaume-Uni, cette dernière se retrouva d’ailleurs dans la charte des 25 meilleures chansons de l’année.
La même année, Bon Iver sortit son deuxième album du nom de Bon Iver. Cette fois-ci, cet artiste ne composa pas ses chansons dans un milieu reculé : l’intégralité des morceaux qui se retrouvèrent sur l’album Bon Iver furent effectivement composés à différents endroits à travers le monde. La réception de cette seconde compilation fut tout aussi positive que la première puisque les critiques trouvaient ses nouvelles chansons encore plus recherchées et complexes.
En 2012, Bon Iver annonça qu’il prendrait une pause des performances en live sans toutefois se séparer, au grand bonheur de ses milliers de fans. Deux années plus tard, il composa la chanson « Heavenly Father », qui fut utilisée pour la bande sonore du film Wish I Was Here. L’année passée, le 18 juillet, Bon Iver se donna en spectacle pour la première fois en trois ans et gracia leur public de deux nouvelles chansons, lesquelles sont encore inconnues du reste du monde à ce jour.
Malgré le fait que Justin Vernon fût surtout le seul compositeur des chansons de Bon Iver, ce dernier se considère tout de même comme un groupe puisque les mêmes membres reviennent toujours pour les performances en live. Ces musiciens qui l’accompagnent dans ses concerts sont donc Michael Noyce, Sean Carey, Matthew McCaughan, C.J. Camerieri, Michael Lewis, Colin Stetson, Greg Leisz, Rob Moose et Reginald Pace.

Le genre musical de Bon Iver

Moins compliqués à décrire que celui de M83, les genres musicaux de Bon Iver sont principalement le folk rock et l’indie rock. D’autres groupes connus sont également classés dans le folk rock comme Mumford and Sons, The Lumineers et Tegan and Sara et dans l’indie rock comme Of Monsters and Men, Arcade Fire et Oasis.

« Skinny Love » de Bon Iver et le cover de Birdy

Beaucoup pensent que cette chanson parle de sa relation avec son ex-copine, mais Bon Iver a confirmé que ce n’est pas tout à fait le cas. Son morceau est à propos d’un homme qui est dans une relation amoureuse pour recevoir de l’aide de la part de son partenaire, ce qui ne devrait pas être la raison qui pousse un homme à s’engager auprès d’une femme. L’amour est donc plutôt « maigre ».

La version de Bon Iver

« Skinny Love » chanté et interprété par Bon Iver se retrouve dans les séries télévisées Grey’s Anatomy’s et Chuck.
Même si cette chanson a fait partie de plusieurs classements, sa position la plus prestigieuse fut celle dans le top 100 des meilleures chansons de tous les temps de Triple J’s. En effet, le morceau s’est classé à la 92e position, confirmant ainsi son succès considérable.

La version de Birdy

Il s’agit de la toute première chanson que Birdy a chantée en cover. Tout comme la version de Bon Iver, celle de cette chanteuse anglaise est également apparue dans des séries télévisées telles que The Vampire Diaries et Prisoners’ Wives.
Grâce au cover qu’a fait à son tour Bella Ferraro de la version de Birdy dans son audition pour The X Factor en Australie, « Skinny love » s’est retrouvé dans le top 10 des ARIA Charts.
Au Royaume-Uni en février 2012, cette chanson s’était vendue à 320 475 exemplaires, ce qui représente beaucoup plus que celle de Bon Iver qui n’a reçu aucune certification pour sa version originale.

Quatre autres morceaux de Bon Iver

« I can’t make you love me »

Il s’agit d’une chanson au sujet de l’amour à sens unique. Même si la chanson parle d’une dernière nuit que passent ensemble les deux personnes, il pourrait s’agir d’une métaphore pour désigner le fait que la personne qui aime sans se faire aimer en retour accepte finalement qu’elle ne pourra jamais changer les sentiments de son partenaire.
Même si ce morceau est l’un des plus populaires de Bon Iver, ce n’est pas une composition de ce groupe. En effet, « I can’t make you love me » a été écrite par Mike Reid et Allen Shamblin et interprétée par Bonnie Raitt sur l’album Luck of the Draw en 1991.

« Blood Bank »

Cette chanson parle de l’amour qui peut arriver à n’importe quel moment dans la vie de quelqu’un en changeant cette dernière à jamais. En effet, la chanson commence avec la rencontre entre les deux individus et la femme que l’homme rencontre reconnaît sa poche de sang, ce qui pourrait représenter un coup de foudre puisqu’elle a réussi à le comprendre au premier regard. Leur histoire continue ensuite avec la peur que l’amour ressenti par les deux ne soit pas réciproque par l’autre. Peu à peu, ils se rapprochent, ils passent davantage de temps ensemble et ils finissent finalement par s’embrasser, révélant ainsi l’amour qu’ils ressentent l’un pour l’autre.

« Holocene »

Selon Bon Iver lui-même, Holocene est un bar à Portland en Oregon. Il s’agit, pour lui, de l’exemple parfait qui illustre comment les chansons sont faites pour se joindre, se mouler l’une à l’autre et faire un bon album. Il s’agit aussi du fait que nos vies nous apparaissent parfois grandes alors qu’elles sont tout simplement un grain de sable dans un gigantesque désert.

« The Wolves (Act I and II) »

Cette fois-ci, il s’agit d’un couple qui vient de se séparer. Alors que l’un souffre toujours et tente de faire le deuil de leur relation, l’autre est déjà en train de passer à autre chose. La première personne essaie d’avoir l’air forte et heureuse pour soulager son entourage, mais elle essaie malgré tout de faire comprendre à son ex qu’ils ont perdu quelque chose de beau. Après avoir finalement abandonné l’idée de le faire changer d’avis, la personne qui aime encore son ancien amoureux lui précise qu’elle sera là s’il change d’avis.

Vous connaissez maintenant davantage Bon Iver, qui a été populaire grâce à « Skinny Love » et qui commence à sortir de l’ombre après quelques années d’activité. Avez-vous hâte d’entendre leurs deux nouveaux morceaux ? Les connaissiez-vous auparavant ? Aviez-vous déjà entendu l’une de leurs chansons ? Laquelle préférez-vous ? Dites-nous tout et laissez-nous un commentaire…

Véronique B.

Sources texte :

Song Meanings : 1, 2 et 3
Wikipedia : 1 et 2

Sources images :

8 réflexions sur “Zoom sur le groupe Bon Iver”

  1. Je connaissais pas, et je ne savais pas du tout que Skinny Love de Birdy était un cover. Merci pour la découverte :p !

     
  2. Je trouve dommage que le cover de Birdy soit plus populaire que la chanson originale de Bon Iver… elle la chante bien, mais je trouve que celle de Bon Iver a un quelque chose de plus.

     
    1. Véronique B.

      Je préfère aussi de loin sa version, mais ce n’est malheureusement pas le cas de la majorité…

       
  3. Je ne connaissais pas non plus, c’est une très bonne découverte car j’aime beaucoup, merci pour ton article !

     
    1. Veronique B.

      Contente que tu aimes, c’est toujours un plaisir de faire aimer de nouveaux artistes à d’autres personnes ! 🙂

       
  4. Je ne savais pas que c’était Bon Iver qui avait écrit Skinny love, je savais que c’était un cover, mais pas de quel groupe.
    C’est vraiment pas mal comme groupe !

     

Répondre à Véronique B. Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut