La coupe menstruelle

{lang: 'fr'}

Nos problèmes de filles nous agacent, c’est désagréable et on ne sait jamais vraiment comment nous en accommoder… Alors, aujourd’hui, je vais vous présenter la coupe menstruelle, une innovation qui nous permet de mieux vivre notre semaine de calvaire mensuelle.

Concrètement, la coupe menstruelle, c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, c’est un ustensile qui s’utilise lors de nos règles, Mesdemoiselles. C’est tout simplement une coupe en forme de cloche, avec les bords arrondis, faite en silicone médical. D’un côté, il y a une tige ou une boule pour une insertion et un enlèvement facilité.

Le principe est le même que pour les tampons : aucun écoulement. La seule différence est que l’un est réutilisable et l’autre non.

Tout comme pour les tampons, il existe différentes tailles. Par contre, elles ne se choisissent pas en fonction des flux, mais plutôt en fonction des femmes. Je m’explique : en général, les marques sortent au moins deux tailles : une taille pour les jeunes femmes n’ayant jamais eu d’enfants et une autre pour les femmes d’un âge un peu plus avancé ayant déjà accouché.

Voilà à quoi cela ressemble :

coupe menstruelle

Utilisation de la coupe menstruelle

Il suffit de l’enlever, de la vider et de la rincer à l’eau claire (évitez le savon qui peut irriter et provoquer plusieurs désagréments ou alors n’utilisez que du savon gynécologique, qui est spécialement conçu pour être en contact avec notre intimité) à chaque passage aux toilettes (ne jamais excéder les douze heures cependant). La coupe menstruelle se réutilise donc plusieurs fois, pouvant même aller jusqu’à dix ans selon les différentes marques.

Il y a tout de même quelques règles d’hygiène à suivre. Par exemple, entre chaque période menstruelle, il faut stériliser sa coupe à l’eau bouillante et la ranger afin qu’elle ne se salisse pas avant la prochaine utilisation.

Un dessin pour celles qui n’auraient toujours pas compris comment cela fonctionne :

mode emploi coupe menstruelle

Quels sont les avantages de la coupe menstruelle ?

L’avantage principal est l’impact écologique ! En effet, imaginez un peu le gâchis de matière avec des tampons ou des serviettes classiques qu’il faut changer et jeter plusieurs fois par jour ! La coupe menstruelle pouvant être utilisée sur plusieurs années, cela permet de moins remplir nos poubelles.

Ce dernier argument peut aussi être associé à un autre qui est de taille : le coût. En effet, acheter une coupe tous les dix ans (cela coûte en moyenne une trentaine d’euros) contre une boite de tampons ou de serviettes par mois… Le calcul est très vite fait !

La coupe menstruelle est également beaucoup plus hygiénique que les serviettes, car il n’y a aucun écoulement. Elle est aussi plus hygiénique que les tampons, vu que ces derniers absorbent le chlore de la piscine ou l’eau de la mer, qui ne sont pas franchement des exemples de propreté. Sans oublier que si on utilise correctement sa coupe menstruelle, elle est stérilisée entre chaque utilisation, alors qu’un tampon ou qu’une serviette ne l’est pas.

On peut aussi noter son aspect pratique, puisqu’il suffit de rincer notre coupe lorsque la nature nous appelle aux toilettes. Plus besoin de transporter ses serviettes ou ses tampons, d’être embêtée si on en a oublié, de devoir essayer de les dissimuler dans son sac, ses poches, etc.

Un peu d’histoire sur la coupe menstruelle

La toute première coupe menstruelle date de 1867, à Chicago. À cette époque, elle était rattachée à la ceinture. En revanche, l’idée de commercialiser cet ustensile ne vient pas à l’idée de ses inventeurs.

La première commercialisation de la coupe menstruelle date des années 1930 et elle vient des États-Unis. La première coupe de cette lignée a été conçue en 1933 par Lester Goddard et elle était commercialisée sous le nom de « Daitette ». C’est ensuite au tour de l’actrice et chanteuse Leona Chalmers de tenter de commercialiser sa propre coupe menstruelle conçue avec des gynécologues. Elle se nomme « Tassette » et elle est lancée en 1937. Par contre, elle n’aura pas non plus un gros succès, notamment à cause de la pénurie de caoutchouc provoquée par la Seconde Guerre mondiale, caoutchouc qui, à l’époque, était la matière première pour la fabrication des coupes. Mais, au même moment, les tampons avec applicateurs ont été commercialisés et ils ont eu un bien meilleur accueil, ce qui a envoyé les coupes au second plan.

Quelques dizaines d’années plus tard, en 1987, ce sont encore les Américains qui relancent l’idée de la coupe menstruelle, toujours en caoutchouc, mais contenant une certaine dose de latex, ce qui a provoqué des allergies chez plusieurs femmes. C’est pourquoi le Royaume-Uni a eu l’idée, dans la foulée, de créer une nouvelle coupe menstruelle faite en silicone.

Alors, avez-vous déjà testé ? Qu’en pensez-vous ? Cet article vous a-t-il fait réfléchir ? Dites-nous tout !

Nova

Sources :

Wikipedia

Easycup

Bregeon

Coupe-menstruelle

Lunacopine

{lang: 'fr'}

Articles sur le même thème:

Bookmark and Share
About author
Comments
  1. 4 / 24 / 2012 15:40

    bonjour, 3 Femmecup a gagner par ici http://www.facebook.com/pages/Femmecup/102037214481
    bonne chance

    Reply

  2. Katouee

    4 / 25 / 2012 00:03

    L’aspect écologiques est intéressant, mais ça ne me sort pas de la tête le fait qu’il va falloir nettoyer à chaque fois et que ce n’est pas très pratique lorsqu’on est pas chez soi, du coup, je vais rester avec les bons vieux tampons.

    Reply

    • Nova

      4 / 25 / 2012 07:02

      Oui, l’alternative pourrait être de ne l’utiliser que quand on est chez nous, par exemple la nuit et les morceaux de journée où on reste tranquillement chez nous, ça aiderait un peu l’impact écologique en diminuant notre utilisation de tampons !

      Reply

    • ptitenine

      4 / 25 / 2012 23:35

      Je relèverais juste une erreur dans l’article (étant moi-même utilisatrice) : si, la coupe se choisit bien en fonction du flux. En effet, avoir accouché ou non peut légèrement influencer sur le choix, car la tonicité étant un peu réduite, une coupe trop petite risque de glisser.
      Mais le critère principal restant le flux, la coupe est au contraire super pratique par rapport aux tampons/serviettes : on peut la garder 12h si elle nous est bien adaptée !! Imaginez, partir le matin, et être tranquille jusqu’au soir, sans sensation d’humidité, d’irritations, de sècheresse ! Et si par hasard on est amenée à la vider en journée, exceptionnellement on peut se contenter de l’essuyer avec du papier toilette.
      En plus, la coupe se fait totalement oublier, on ne la sens pas du tout, elle est invisible contrairement aux tampons (fil disgracieux). Quand je la porte, j’oublie souvent que j’ai mes règles ! Ca a vraiment révolutionné ma vie.
      Et puis si par le « lorsqu’on n’est pas chez soi », Katouee entendait un séjour à l’étranger par exemple, il existe des stérilisateurs, un peu comme pour les biberons, un peu plus discrets que la casserole d’eau bouillante ;) en plus, pensez à l’économie de place dans vos valises, chères voyageuses !
      N’hésitez pas à vous rendre sur le deuxième site référencé si vous êtes intéressées, il est très détaillé, et comporte un forum pour répondre à vos questions (même si vous pouvez aussi le faire ici^^)

      Reply

      • Katouee

        4 / 27 / 2012 01:50

        En fait je pensais plus à si, comme moi, on est encore étudiante. Laver ça dans les toilettes de l’école si on a a y aller c’est pas génial.
        Par contre, en voyage, c’est certain qu’il faut avoir son équipement pour le stérilisé et je ne crois pas que ce serait un problème.

        Mais tu dis que tu ne le sens vraiment pas ?

        Reply

        • Nova

          4 / 27 / 2012 17:03

          Je dois avouer que personnellement je n’ai jamais essayé d’en porter, mais le fait d’avoir écrit cet article, de lire un peu tout ce qui peut se dire sur les forums m’a fait prendre conscience de plusieurs choses, et m’a donne envie pourquoi pas d’essayer, dans un premier temps quand je suis chez moi, ou uniquement la nuit ! Affaire à suivre ^^

          Reply

        • ptitenine

          4 / 27 / 2012 17:50

          Non, au début je sentais la tige qui me gênait, mais j’ai fini par la couper entièrement (en plus elle ne sert pas à grand chose, juste pour se rassurer au début quand on n’atteint pas direct la base de la coupe) et maintenant vraiment j’ai l’impression de ne pas avoir mes règles.
          C’est limite embêtant car dès fois j’oublie de vider la coupe tellement elle se fait discrète^^
          après il y a un temps d’adaptation au début pour trouver le positionnement qui te convient le mieux. Mais en 2/3 cycles c’était opé pour moi :)

          Reply

          • ptitenine

            4 / 27 / 2012 17:54

            je rajoute qu’étant lycéenne, je comprends ta crainte de la laver dans les toilettes de l’école. C’est une chose que je n’ai jamais faite et qui me fait un peu peur. Mais il y a des techniques avec une bouteille d’eau pour la rincer, ou du papier toilettes. après, la large gamme de coupes et leurs différentes contenances permettent de choisir celle qui te permettras de tenir toute la journée. tout dépend de ton flux. Pour te donner une idée, je mettais 2 à 3 serviettes normales dans la journée, et une nuit pour la nuit d’une marque bien connue. aujourd’hui avec la coupe, je remplis ma petite fleur en entier en 12h pour mon plus gros flux.
            si tu as un flux vraiment abondant, je crois qu’Azazelle, sur le forum d’easycup, a inventé un système combinant coupe et éponge menstruelle pour une durée maximale. Mais bon c’est une autre histoire.. ;)

    • Marie

      5 / 18 / 2012 17:57

      Il y a une erreur dans l’article, on n’enlève pas la coupe à chaque passage au toilette, loin de là: elle procure une plus grande autonomie, je suis moi-même utilisatrice et je ne la vide que matin et soir.

      Reply

      • Nova

        5 / 19 / 2012 14:36

        Encore une fois, c’est au gout de chacune. Certaines se sentent plus à l’aise en la nettoyant régulièrement, ou bien certaines ont tout simplement besoin de la vider plus régulièrement que d’autres à cause de leur flux. Tu as de la chance de n’avoir qu’à la changer 2 fois par jours, mais ce n’est pas forcément le cas de tout le monde ;)

        Reply

  3. 4 / 26 / 2012 09:26

    je te reprends car je ne suis pas d’accord avec toi!
    la taille de la coupe est surtout en fonction de la taille du vagin.
    moi aussi j’ai déjà accouché par voie basse, j’utilise Femmecup , qui est une petite coupe par rapport a ce qui se vend sur le marché et elle me convient a merveille.
    ayant essayé des modèles imposants, je me suis vite rendue compte qu’ »il me fallait une petite coupe!
    la capacité pas énorme ne me gène pas, il suffit de la vider plus régulièrement.
    j’ai un sterilet en cuivre, donc flux important je ne la vide que 3 fois par jour.
    n’oubliez pas non plus qu’avec la coupe menstruelle: aucun souci avec le choc du syndrome toxique!

    Reply

  4. ptitenine

    4 / 26 / 2012 10:13

    Oui ça peut en effet influencer, mais justement tu te contredis toi même ;)
    tu as accouché par voie basse, donc logiquement il te faudrait une grande coupe, car tu es censée avoir perdu en tonicité, mais au final tu dis préférer les petites coupes, qui te vont.
    A l’inverse, je n’ai jamais accouché et j’ai 17 ans, et j’ai une fleurcup taille 1, qui est quand même assez « grosse » par rapport à certaines marques comme les mélunas. J’hésite même à acheter une lunacopine taille 2, qui serait encore plus large (la fleur est à peine suffisante pour mon jour de plus gros flux elle ne tient pas 12h).
    Tout dépend des femmes, on est loin d’être faites pareil. Certaines vont aussi préférer une coupe qui contient plus, pour avoir à la vider moins souvent, d’autres se sentent plus à l’aise avec des coupes plus petites.

    Reply

  5. Nova

    4 / 26 / 2012 11:17

    Malheureusement, j’ai pris mes informations sur plusieurs sites, et tous indiquaient que la taille était en fonction de si la femme était nullipare ou pas …
    Je suis donc désolée si cette information peut vous sembler erronée, mais il suffit de vous lire pour voir qu’il ne doit pas y avoir de règle pour la taille … Vous êtes 2 utilisatrices, et vous avez toutes les 2 une façon différente de voir les choses (:

    Reply

  6. 4 / 26 / 2012 13:18

    je distribue femmecup depuis plus de 4 ans, qui est taille unique, et convient a TOUTES les femmes : ayant accouché ou non.
    ;)

    Reply

    • ptitenine

      4 / 26 / 2012 14:00

      Oui donc on est d’accord, la taille n’a rien à voir avec l’âge/avoir eu des enfants. C’est une question de confort et de flux ;)

      Reply

  7. Nova

    4 / 26 / 2012 14:39

    Confort qui peut changer suite à un accouchement par voie basse, puisqu’il y a élargissement du vagin ;)
    Je ne dis pas que tu as tort, juste que le confort peut facilement être lié au fait d’être nullipare ou pas ;)
    Je ne me suis pas amusée à écrire un article sans me renseigner tout d’abord auprès de plusieurs sources, et c’est ce qui ressorti majoritairement (autant sur des sites à proprement parlé, que sur des forums, où j’ai vu des femmes écrire qu’elles avaient du changer de coupe suite à un accouchement, certes pour une question de confort, mais tout de même lié à leur accouchement).
    Donc merci d’éviter de parler « d’erreur » la prochaine fois ;)

    Reply

    • ptitenine

      4 / 26 / 2012 20:23

      Je ne remettais pas du tout en cause tes compétences journalistiques ! Je me doute bien que tu t’es renseignée avant d’écrire, et je suis d’accord avec toi : les fabricants marquent tous ça sur leur site et le confort peut évoluer au cours de la vie. En fait ce qui m’a gêné c’est dans la manière de présenter les choses : « Par contre, elles ne se choisissent pas en fonction des flux » pour moi c’est une erreur car elles ne se choisissent pas SEULEMENT en fonction du flux, qui reste quand même un critère assez important. Enfin après c’est mon point de vue, le tien et celui de Kattouee sont aussi recevables ;)

      Reply

  8. 5 / 9 / 2012 01:51

    Bonsoir à toutes,

    Super article complet, merci :)
    Je vous invite à découvrir la Lunacopine, dont Nova cite le nom dans son article, sur le site http://www.UpToCup.fr.
    Vous y trouverez un complément d’information « techniques » et également la possibilité d’acheter en ligne en profitant des frais de port offerts :)
    A bientôt et merci encore Nova

    Reply

  9. Nova

    5 / 9 / 2012 11:23

    Contente que cet article ait pu te plaire ! (:

    Reply

Nickname:

E-mail:

Homepage:

Your comment:

Add your comment

CommentLuv badge