Les traces de Twilight dans Cinquante nuances de Grey

Notez cet article :

Depuis le premier film sorti en 2008, la saga Twilight a gagné en popularité aux quatre coins du globe pour diverses raisons, et plusieurs adeptes du film ont décidé de lire les livres dont l’histoire provient. Ces derniers ont été une véritable source d’inspiration : des centaines de produits dérivés ont été mis sur le marché et une parodie cinématographique a même été tournée. En plus de ces objets commercialisés, d’innombrables fanfictions ont été écrites par des admirateurs de la série qui désiraient explorer l’univers de ces vampires brillants. Parmi les histoires inspirées de TwilightMaster of the Universe s’est démarquée des autres grâce à son originalité. Voyant le succès retentissant de sa fanfiction, l’auteure E. L. James a décidé de retirer son histoire d’Internet et de publier sa trilogie sous le nom de Cinquante nuances de Grey. Bien sûr, afin de respecter les droits de l’auteure de Twilight, elle a dû changer les noms, mais de nombreuses ressemblances sont encore présentes dans ses œuvres. Si vous souhaitez les connaître, poursuivez la lecture de cet article qui présente les similarités entre ces deux séries.

Présentation des œuvres et de leurs auteures

Twilight

Les quatre tomes de la saga Twilight

Bella Swan, 17 ans, emménage avec son père dans la petite ville de Forks. Une fois arrivée, elle rencontre la fameuse famille Cullen. Ses sept membres, un couple avec leurs cinq enfants adoptés, l’intriguent tout de suite à cause de leur apparence hors du commun : ils sont tous très pâles et d’une beauté à couper le souffle. Heureusement, la curiosité de Bella est satisfaite lorsqu’elle se retrouve dans le cours de travaux pratiques, en laboratoire, en équipe avec le plus jeune, Edward. Son humeur changeante, son comportement étrange et sa vitesse époustouflante la laissent croire que le bel adolescent cache peut-être un secret. Finalement, son instinct avait raison : les Cullen sont tous des vampires. Heureusement pour elle, ils ne boivent que du sang d’animaux, ce qui les rend inoffensifs – ou presque. Même si Edward n’est pas supposé se rapprocher des humains, il ne peut tout simplement pas résister au mystère que représente Bella puisqu’il ne peut lire dans ses pensées malgré ses talents de télépathe. En tombant amoureux l’un de l’autre, les deux adolescents s’embarquent dans des péripéties qui mettent leur relation à l’épreuve de nombreuses fois.

Stephenie Meyer

L'auteure de Twilight

Originaire de la ville de Hartford dans le Connecticut, Stephenie Meyer a eu 40 ans le 24 décembre dernier. Tout comme l’héroïne de Twilight, elle a grandi en Arizona. Son passage à la Brigham Young University, qui se trouve à Provo, lui a permis de décrocher un diplôme d’anglais. Ce ne sont pas ses seules œuvres à avoir attiré les réalisateurs et l’attention du public : Les âmes vagabondes, un autre de ses romans, a été populaire et a été adapté au cinéma par Andrew Niccol en 2013.

Cinquante nuances de Grey

Cinquante nuances de Grey, Cinquante nuances plus sombres et Cinquante nuances plus claires

Pour dépanner sa meilleure amie qui est malade, Anastasia Steele, 21 ans, accepte d’interviewer le fameux PDG de Grey Enterprises Holdings, Christian Grey. Toujours aussi maladroite et irréfléchie, la jeune femme fait une entrée remarquée dans son bureau en tombant tête la première et en lui posant des questions incroyablement indiscrètes et déplacées. Pensant que cet entretien s’était mal déroulé, Anastasia est surprise lorsqu’elle se rend compte que le bel homme riche de 27 ans fait des pieds et des mains pour croiser son chemin en sachant toujours où la trouver. Même si cet homme l’attire comme un aimant, elle se rend bien vite compte qu’il lui cache de sombres secrets. Lors d’une soirée chez lui, Christian lui révèle qu’il est un Dominant et lui propose de devenir sa Soumise. Plutôt innocente, Anastasia est tout d’abord choquée par les avances quelque peu déplacées de cet homme d’affaires qui désire lui faire des choses peu catholiques au lit. Le charme irrésistible de Christian la détourne du droit chemin et, contre toute attente, elle considère sérieusement sa proposition tout en lui imposant ses propres règles. Anastasia réussira-t-elle à briser la carapace de cet homme qui a tant souffert dans sa vie ? Christian, quant à lui, acceptera-t-il les limites de cette femme qui l’attire plus que quiconque ?

E. L. James

E. L. James a écrit cette trilogie érotique basée sur Twilight.

Cette auteure anglaise est née le 7 mars 1963 à Londres. Avec 31 millions d’exemplaires vendus pour sa fameuse trilogie de romance érotique, Erika Leonard James est devenue l’une des Britanniques les plus lues de toute l’Histoire. Cinquante nuances de Grey est même devenu le roman qui détient le record du nombre d’exemplaires vendus en onze semaines. Contrairement à plusieurs autres écrivains qui ont vu leur carrière décoller après plusieurs romans publiés, E. L. James a réussi à atteindre ce niveau avec sa toute première trilogie.

Les ressemblances des personnages

Bella Swan et Anastasia Steele

Les héroïnes de ces deux récits se ressemblent autant physiquement que mentalement. En effet, Bella et Ana ont les mêmes cheveux bruns. Elles sont toutes les deux très minces, et leurs petits-amis respectifs les encouragent souvent à manger. De plus, elles sont maladroites puisqu’elles tombent assez souvent sans raison. Bien qu’elles soient d’âges différents, Bella et Ana sont aussi pures l’une que l’autre côté relation amoureuse, avant qu’elles ne rencontrent Edward et Christian, mais ce n’est pas dû au désintérêt des hommes. En effet, Bella a de nombreux admirateurs comme Jacob, Mike et Tyler, mais Anastasia se défend aussi très bien avec José et Jack. Les deux héroïnes ont également un centre d’intérêt commun qui est la littérature anglaise. Par contre, à part la couleur de leurs yeux qui est différente, la caractéristique qui les individualise le plus serait la force de leur caractère. Bella n’en mène pas large et est beaucoup plus soumise à Edward qu’Ana l’est à Christian. La première laisse davantage son petit-ami fixer des limites, alors que la deuxième impose son avis. Malgré la beauté indéniable des deux héroïnes, elles s’inquiètent toujours à tort en ce qui concerne l’attirance de leur partenaire. Beaucoup trop souvent, Bella et Ana se demandent ce que leur amoureux leur trouve.

Edward Cullen et Christian Grey

Bien qu’ils ne soient pas de la même espèce, les similarités entre ces deux hommes sont nombreuses. Tout d’abord, leurs cheveux ont des reflets cuivrés, leurs yeux sont de couleurs différentes mais peu communes et ils sont tous les deux minces et musclés. Edward et Christian sont extrêmement riches, mais la raison de leur fortune n’est pas du tout la même. Grâce à leur compte en banque bien rempli, ils dépensent tous les deux sans compter, surtout lorsqu’il s’agit de gâter Bella et Anastasia : ces dernières ont même reçu en cadeau une voiture de luxe de leur prétendant. Edward et Christian aiment un peu trop contrôler et espionner leurs douces. En effet, le vampire adore surveiller Bella, le PDG utilise ses employés pour qu’ils lui fournissent des renseignements sur elle et ils exigent tous les deux d’être mis au courant de leurs moindres faits et gestes. Bien qu’ils aient des raisons différentes, Edward et Christian sont obsédés par l’alimentation de leurs petites-amies, et ce n’est pas sans raison puisqu’elles oublient trop souvent de manger correctement. Ils ont le même caractère changeant et imprévisible qui les rend intéressants et intrigants, donc Bella et Ana ne savent jamais à quoi s’attendre en leur présence.

Rosalie Hale et Katherine Kavanagh

Rosalie est la sœur adoptive d’Edward et Katherine est la meilleure amie d’Ana. Même si elles n’ont pas les mêmes liens avec les personnages, il est évident qu’E. L. James s’est inspirée de la première pour créer son propre personnage. Les deux jeunes femmes sont toutes les deux décrites comme de véritables beautés avec leur corps parfait et leurs magnifiques cheveux blonds. Contrairement à Bella ou à Anastasia, elles s’habillent toujours très bien et font tourner les têtes partout où elles vont. Ce qui les différencie le plus serait leur relation avec l’héroïne des romans. Rosalie n’apprécie pas beaucoup Bella à cause du choix de vie qu’elle fait, alors que Katherine et Ana sont tout simplement inséparables. Néanmoins, ces deux blondes sont de véritables battantes. Lorsque des membres de sa famille sont menacés, Rosalie devient une véritable guerrière. Un peu comme le personnage dont elle est inspirée, Katherine défend Ana contre Christian qui la fait pleurer trop souvent.

Emmett Cullen et Elliot Grey

Emmett et Elliot sont respectivement les frères adoptifs d’Edward ainsi que de Christian. Ils sont engagés dans une relation débordante de passion avec Rosalie et Katherine. De plus, ces deux hommes au caractère joueur et léger contrastent avec leurs petits frères plus fermés et sérieux. Emmett et Elliot jouent en quelque sorte le rôle de grand frère des héroïnes, car ils adorent les taquiner.

Alice Cullen et Mia Grey

Alice Cullen est la petite sœur adoptive d’Edward et Mia Grey celle de Christian. Les deux hommes sont extrêmement protecteurs avec elles, même si elles sont en âge et en moyen de se défendre. Alice et Mia adorent toutes les deux faire du shopping et invitent même parfois les deux héroïnes à se joindre à elles. La connexion entre ces personnages féminins était évidente puisque leurs caractères se ressemblent beaucoup. Alice et Mia sont amusantes, drôles et plutôt innocentes, mais cela fait partie de leur charme.

Renée Dwyer et Carla Adams

Renée Dwyer et Carla Adams sont les mères des deux héroïnes. Dans le premier tome des deux séries, on peut lire que les héroïnes s’inquiètent pour leurs mères puisqu’elles sont assez insouciantes. Bella et Anastasia pensent que celles-ci ne sont pas très matures et qu’elles ne réfléchissent pas assez. Habitant loin de leurs filles, Renée et Carla ne sont pas très présentes dans les deux séries. Néanmoins, dans les quelques pages où elles apparaissent, l’amour inconditionnel de ces mères est évident puisqu’elles s’inquiètent toujours pour Bella et Ana.

Charlie Swan et Raymond Steele

Charlie Swan est le père de Bella et l’ex-mari de Renée. Bien que Raymond Steele ne soit pas le père biologique d’Anastasia, l’héroïne le considère comme tel. Il s’agit d’un des maris que sa mère a eu, mais c’est le seul qu’elle a autant aimé. Les intérêts de ces deux hommes se ressemblent énormément : leur vie se résume à pêcher et à regarder des matchs à la télévision. Leurs caractères calmes se ressemblent énormément et ils sont aussi peu bavards l’un que l’autre. Même si Bella n’est pas aussi proche de son père qu’Ana, Charlie et Ray adorent leurs filles plus que tout au monde.

Jacob Black et José Rodriguez

Jacob et José sont très proches des héroïnes des deux séries puisqu’ils sont leurs meilleurs amis. L’un comme l’autre sont amoureux d’elles. Par contre, Jacob est beaucoup plus tenace et essaie plus de s’immiscer dans la relation d’Edward et de Bella. José, quant à lui, respecte beaucoup plus ce que vivent sa meilleure amie et son petit-ami et les laisse tranquille. Il ne déteste pas Christian autant que Jacob hait Edward, mais José fait tout de même savoir à Ana qu’il sera là pour elle en cas de problèmes. À part leur amour qui n’est pas partagé, une autre similarité entre ces deux personnages serait leur origine ethnique différente. Effectivement, Jacob descend des Amérindiens et José a des origines latines.

Les ressemblances des événements 

Attention ! Puisque cette partie compare certains événements de Twilight et de Cinquante nuances de Grey, des détails pouvant gâcher votre lecture sont dévoilés.

Dans Fascination, Edward sauve Bella d’un accident de la route qui aurait pu lui coûter la vie. La voiture de Tyler, un des étudiants de leur école, allait l’écraser, mais le vampire a agi héroïquement et a repoussé le véhicule grâce à sa force surnaturelle. Dans le premier tome de l’autre trilogie, Christian écarte Anastasia de la trajectoire d’une bicyclette qui allait la percuter et lui causer de graves blessures.

Edward veillait sur Bella à son insu. En effet, il la suivait chez elle et poussait même l’audace jusqu’à la regarder dormir. Bien qu’il utilisait des moyens assez différents que ceux du personnage dont il est inspiré, Christian violait l’intimité d’Ana de nombreuses manières. Ses employés ont fait des recherches poussées sur elle et il a amassé toutes ces informations dans un dossier qu’il gardait chez lui.

Bella et Ana s’extasient en prenant connaissance des innombrables talents de leurs amoureux, notamment celui de jouer divinement du piano.

Dans le premier tome de ces deux séries, Edward et Christian ordonnent aux deux jeunes femmes de rester loin d’eux parce qu’ils sont dangereux et malsains pour elles. Bien entendu, elles se montrent toutes les deux têtues et ignorent leurs judicieux conseils. À cause de la nature sombre de ces deux personnages masculins, la relation entre ces deux couples de personnages rappelle étrangement celle d’une proie et d’un prédateur.

Edward détient le pouvoir de lire dans les pensées des gens normaux. Même s’il s’agit d’une métaphore, Ana se demande souvent si Christian lit dans ses pensées puisqu’il arrive fréquemment à deviner ce qui la tracasse.

Dans Twilight, un vampire de sexe féminin, Victoria, essaie de venger son compagnon mort en tentant de tuer Bella pour faire souffrir Edward. Cette femme, qui souffre d’un chagrin d’amour, me rappelle étrangement l’ex de Christian, qui a aussi le cœur en mille morceaux. Cette dernière s’appelle Leila et a souvent menacé la sécurité d’Ana, tout comme Victoria était un danger pour l’autre héroïne. Par contre, celle-ci a eu une fin plus heureuse, car elle se fait soigner dans un hôpital.

À la remise de diplôme secondaire de Bella et celui universitaire d’Ana, leurs mères ne peuvent se présenter puisque leurs nouveaux maris se sont blessés.

Lorsque les deux hommes présentent enfin leurs douces à leurs familles, ces dernières sont soulagées, car elles croyaient qu’ils allaient finir leurs vies seuls. Les proches d’Edward et de Christian s’inquiétaient, car ils ne s’étaient jamais intéressés à une femme auparavant.

Edward a demandé Bella en mariage de façon inattendue et beaucoup trop tôt à cause du jeune âge de cette dernière. Pour couronner le tout, elle s’est mise à rire après qu’il ait fait sa grande demande. À l’instar de Bella, Anastasia a aussi ri quand Christian lui a demandé sa main de façon peu romantique.
À ces mariages précoces s’ajoute la tradition plutôt arriérée de demander aux pères la permission de se marier avec leurs filles. Edward et Christian l’ont respectée, au grand désarroi des héroïnes.

Lors de leur lune de miel, Edward blesse sa douce lors de leur première fois et des bleus sont visibles sur sa peau. Même si c’était loin d’être une première pour le couple de Cinquante nuances de Grey, Christian a tout de même laissé des marques du même genre sur Anastasia. Dans les deux cas, les hommes se sentaient mal puisqu’ils ne désiraient que le bien-être de leurs amoureuses.

Dans le troisième tome de Twilight, Edward cache à Bella des tensions entre les vampires et la meute des loups-garous. Au milieu du dernier roman de l’autre trilogie, Christian a omis de dire à Ana qu’il avait renforcé la sécurité autour de sa maison à cause d’une menace extérieure. Les deux hommes ont la fâcheuse habitude de garder les élues de leur cœur dans l’ignorance pour éviter qu’elles s’inquiètent.

À la suite de leurs unions, un événement surprend les deux couples : une grossesse ! Malheureusement, Edward et Christian ne sont pas du tout enchantés par cet imprévu. Le premier a même poussé l’audace jusqu’à proposer l’avortement.

À cause de la nature surnaturelle de l’enfant qu’elle porte, Bella est morte lors de son accouchement mais a continué sa vie en tant que vampire. Ana a aussi rencontré des difficultés similaires en salle d’accouchement mais, heureusement, elle s’en est sortie sans intervention magique.

Mon avis

Même si E. L. James s’est en quelque sorte inspirée des bestsellers de Stephenie Meyer, les deux œuvres ne ciblent pas le même public. Effectivement, Twilight a plutôt été écrit pour les jeunes adolescentes, alors que Cinquante nuances de Grey est surtout apprécié par les jeunes femmes à cause des scènes de sexe très explicites. De plus, on retrouve une histoire d’amour complexe et similaire dans les deux séries de livres, mais elle n’est pas exploitée de la même manière. Stephenie Meyer a préféré la pimenter en y ajoutant une touche surnaturelle grâce aux vampires, tandis qu’E. L. James a choisi d’y intégrer de la psychologie. De ce côté-là, l’appréciation de ces deux séries repose tout simplement sur les goûts du lecteur. Certains comportements d’Edward, comme le fait qu’il s’inquiète toujours de l’alimentation de Bella ou qu’il préfère les brunes aux blondes, sont pareils à ceux de son alter-ego. Par contre, contrairement au vampire, Christian agit de la sorte à cause de son passé compliqué et rempli de souffrances. J’ai trouvé qu’E. L. James avait mieux cerné le côté profond et torturé de son personnage en l’expliquant grâce à ce qu’il avait vécu, ce qui manque un peu à Twilight. Néanmoins, j’ai préféré la façon avec laquelle l’histoire de vampires a été écrite. Le style était beaucoup plus banal et ordinaire dans Cinquante nuances de Grey. Malgré les faiblesses de chacune des œuvres, elles valent la peine d’être lues, mais je ne les conseille pas aux hommes ou aux mauvais groupes d’âges.

Voilà qui met fin à cette comparaison entre Twilight et Cinquante nuances de Grey. Ces séries de romans sont devenues des bestsellers en un rien de temps et sont lues avec avidité par des milliers de jeunes femmes de par le monde. Avez-vous déjà lu ces deux œuvres ? Si oui, laquelle avez-vous préférée ? Sinon, est-ce que l’une d’elles fait partie de vos prochaines lectures ? N’hésitez pas à nous faire part de ce que vous pensez de cet article.

Véronique B.

Sources texte :

Wikipedia

Booknode

Babelio

Allocine

Sources image :

Les-cullen-fanclub  

The Twilight’s world 

Ergor

The Gardian 

4 réflexions sur “Les traces de Twilight dans Cinquante nuances de Grey”

  1. Je n’ai pas lu cinquante nuances de grey mais je trouve ça marrant que l’auteure ait utilisé autant de choses. Au final ce n’est qu’une fan-fiction sexuelle de Twilight… au moins Edward est content dans cette version !!

     
  2. Evidemment qu’il y a une ressemblance entre les deux puisque, comme Siran l’a suggéré, 50 nuance de Grey était, à la base une fanfiction de Twilight qui a eu un tel succès que l’auteur a trouvé un éditeur pour la publier (en changeant le nom des personnages).

     

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut